©Lutz

Chronique

Le foot nous rend-il tous fous?

C’était l’Euro 2016, et chez moi, je ne peux pas faire sans. Je me préparais à passer quelques soirées toute seule, ce qui n’est pas forcément désagréable. Mais dès le premier match, – France-Roumanie je précise -, voilà que mon cher et tendre me dit : « Viens près de moi, je ne veux pas passer la soirée sans toi. » C’est touchant d’un certain côté. Alors par pur amour, j’ai pris mon  ouvrage de crochet. Le crochet, ça laisse l’esprit et les oreilles libres.

D’ores et déjà, je peux vous dire que la trouvaille des commentateurs, c’est l’expression « percer le coffre-fort ». Il s’agissait de la mission ardue pour les français de marquer un but, alors que l’équipe roumaine avait une défense très, très, très défensive, vous comprenez ? Percer le coffre-fort. A part ça, je n’ai pas eu grand-chose à me mettre sous la dent. Je suis un peu nostalgique des commentateurs hauts en couleur qui semblaient jouer leur vie sur une action. Ça me faisait ma soirée : à défaut de goûter le spectacle, je pouvais m’extasier sur le souffle homérique et me moquer de ces outrances. Aujourd’hui, il manque le bagout et le grain de folie. On se prend au sérieux.

Un autre petit événement lié au foot a retenu mon attention. C’est une interview d’un ancien joueur de foot,  suite aux accusations de racisme lancées contre Didier Deschamps, l’entraîneur de l’équipe de France. Une accusation de racisme, au motif qu’il n’a pas sélectionné Benzema et Ben Arfa. Pour l’ancien coéquipier de Didier Deschamps, ces accusations ne sont fondées sur rien du tout. Il approuvait Deschamps de n’avoir pas rétorqué, de ne pas s’être justifié.

C’est très instructif, le foot : face à une calomnie ou à une insinuation fielleuse, ne rien dire est parfois la meilleure réaction qui soit. Dès l’instant où on se lance dans les dénégations, on pédale dans la choucroute ou dans la mayonnaise. Au choix. Ça mousse et on ne sait plus où on en est, ni qui a dit quoi, ni quelle est la vraie question.

Didier Deschamps a choisi de ne pas pédaler, la mousse n’a pas pris, et ses accusateurs vont apparaître de plus en plus inconséquents. Surtout si Dimitri Payet continue de jouer au génie et qu’Olivier Giroud nous refait quelques têtes de folie, volant la vedette à Antoine Griezman, qui va devoir se réveiller, dis donc toto, comme les copains. Eh oui, j’en apprends des choses en crochetant. La seule manière de couper la chique à la calomnie et au fiel, c’est de marquer des buts, de percer le coffre-fort.

Vous excuserez ce petit délire footballistique. Il fallait bien que je me donne du courage, parce qu’on n’est pas sorti des pools, figurez-vous. Les pools, c’est… enfin, si vous savez pas, c’est pas grave. Du moment que vous n’êtes pas racistes. Mais non, je ne mélange pas tout. Rooo.

Chronique publiée le 14 octobre 2016


Laisser un commentaire



Sur le thème Actualité / Culture

Conférences

Coup de Coeur

François-Xavier de Boissoudy

Un artiste ami ou un ami artiste ? Beaucoup de choses en commun, dont l’amour du même bout de Normandie …

Amandine Jude, peintre

Je connais Amandine depuis le lycée. Les partages avec elle sont toujours une chance. C’est une amie au regard lumineux et à la foi communicative. La preuve dans ce visage tout intériorisé de l’Immaculée Conception. (détail. Cliquez pour découvrir le tableau en entier)

Caroline Fleury, peintre

« Cet espace intérieur qu’on cache longtemps aux autres et qu’on voudrait pourtant partager, c’est cet univers qui est notre moteur. » Des mots de cette petite soeur artiste que j’admire.

Toutes mes chroniques

Parler vrai sur le sexe

J’étais à une conférence de Thérèse Hargot pour la sortie de son livre Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque).

En couple, mettre en mots sa sexualité

Parler de sexualité dans l’intimité du couple, est-ce plus simple ? Pas certain. L’intimité, la compréhension et l’amour du conjoint, ne font pas toujours tomber pudeur, gêne, honte, refus ou blocage du dialogue.

Faut-il encore croire aux miracles ?

Quand avez-vous été témoin d’un miracle?

Ma publication pour le site Aleteia : La fidélité, un principe aujourd’hui dépassé ?

A propos des campagnes publicitaires de Gleeden, site de rencontres extraconjugales. Pour lire l’article, cliquer sur le lien :

Bonniche pour vieux ?

Hommage aux jeunes qui choisissent un métier de service à la personne

Une émission de radio : la joie au coeur du handicap. Possible ?

https://rcf.fr/vie-quotidienne/sophie-lutz-la-joie-au-coeur-du-handicap

La souffrance est-elle un problème individuel ou collectif ?

En écoutant la radio, j’ai entendu un écrivain interviewé expliquer qu’il ne voulait pas écrire sur ce qui le fait souffrir.

À quoi ça sert de réfléchir à sa sexualité ?

Je suis satisfait(e) de ma vie sexuelle. Quel intérêt pourrait-il y avoir à réfléchir, à parler, ou même à se former ou à lire sur ce sujet ?

Sus au scénario qui tue

Une amie a l’air tristounette : « Je me suis disputée avec mon mari », me dit-elle. « Ça se reproduit une fois par mois. Cela arrive quand il a eu beaucoup de déplacements professionnels pendant la […]

Notre fragilité est un frein très précieux

Notre société ultra-technique va très très vite. Le progrès crée l’accélération. Etre rapide, est-ce un réel progrès pour l’être humain ?

Emission radio : la joie au cœur du handicap

Raphaël de la Croix, de RCF, m’interroge sur mes ressources de joie.

Polyamoureux, demi-sexuels : la frustration n’est pas toujours où on croit

Je suis tombée sur le blog d’un homme marié avec une femme, tous deux polyamoureux. Comprenez : libertins. À l’inverse, un magazine féminin vient de faire connaître une nouvelle catégorie de personnes, les demi-sexuels. […]

Couple – Son corps : ma déclaration.

Le mariage est sorti du domaine de l’évidence culturelle dans notre société. On peut le déplorer. Mais ce fait nous oblige à entrer en résistance et à cultiver dans notre vie ce qu’il est. […]

Donne-moi un conseil : 8 critères pour distinguer le bon du mauvais.

Pas toujours facile de donner un conseil à un jeune. C’est une période où de grands choix sont faits, qui nécessitent de prendre conseil. Je me souviens de ma propre expérience. Consciente de devenir adulte, j’aspirais […]

Vie de couple : Quand ça ne va pas, tu patientes

«Le mariage, quand ça va, ça va. Quand ça ne va pas, tu patientes. » Cette réplique de Jean-Pierre Bacri, dans le film Un air de famille, sous ses dehors simplistes, ne manque pas de profondeur. C’est en […]

C’est pour qui, la miséricorde ?

Suis-je un pauvre qui a besoin d’être sauvé ? C’est la question de l’année de la miséricorde… et de toute notre vie.

Emission de radio : Parler de sexualité en couple, pourquoi c’est important.

Une émission avec Christophe Henning à partir de mon dernier livre, Donne-moi des baisers de ta bouche. Pour écouter, cliquer sur le lien : https://rcf.fr/vie-quotidienne/famille/parler-de-sexualite-en-couple-pourquoi-cest-important-avec-sophie-lutz

Philippine me fait faire un énorme travail intérieur

Accompagner son enfant polyhandicape au quotidien est un véritable défi, entre découragement, doute et confiance.